Paris – Saclay Aménagement de la gare de SQY Est

Article de Toutes les Nouvelles de Versailles du 28 juin 2017

Démarrage des travaux du futur quartier « Thalès » et dévoiement de la RD91.

(voir documents récents)

L’ADHAVE rencontre la mairie de Voisins et écrit au président du département des Yvelines à propos de la RD91

(voir documents récents)

Aménagement de la future gare, voir le lien vers le site de l’EPAPS

http://www.epaps.fr/blog/2016/11/17/3-equipes-retenues-pour-developper-un-projet-urbain-autour-du-pole-gare-de-saint-quentin-est-a-guyancourt/

Nous avons lu pour vous ce document et nous en retenons :

– page 5 : les réflexions à venir devront tenir compte…………. en particulier via le traitement de la RD 91 en boulevard urbain, prenant en compte l’hypothèse de dévoiement de son flux principal vers le Sud de l’actuelle Avenue de l’Europe…
page 5 : le périmètre de réflexion du projet porte sur un secteur d’environ 200 ha

page 9 : le secteur Guyancourt-ville fait l’objet d’une fiche spécifique (que nous n’avons pas). L’objectif global est la production de 2880 logements à l’horizon 2030 répartis entre le périmètre de Thalès et d’autres secteurs diffus + 150 à 250 000 m2 d’activités économiques.
– page 13 : contexte réglementaire : le décret n° 2013-1298  institue une zone de protection naturelle sur le plateau de Saclay. Le décret comptabilise la préservation de 2 469 ha dont des surfaces sur Guyancourt. L’enquête publique du 12 mars au 14 avril 2012 marque les limites de l’urbanisation du secteur SQY Est à Guyancourt à l’Est de la RD 91.

page 13 : Le PLUi ne permet pas en l’état un développement mixte sur le terrain Thalès, la réalisation de logements étant conditionnée par le traitement de la RD 91 en boulevard urbain à la demande de la ville. 

– page 14 : la ZAD
zone de 46 ha regroupant le terrain Thalès, le secteur de la rigole Dampierre-Croizat, le terrain ex. IFCA et une partie du secteur de la petite minière.
commentaire JLD : je suppose que c’est sur cet ensemble de terrains qu’il était question d’implémenter 2200 logements et 150 000 m2 de bureaux.
page 16 : étude de trafic Egis : L’étude de trafic menée par SQY a permis de conforter la possibilité de transformer la RD91 en Bd urbain sans saturation des voies existantes à proximité, déviant son flux vers le Sud sur l’actuelle Avenue de l’Europ. A ce stade de l’étude, c’est le scénario fonctionnel qui est privilégié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *