Recours GRACIEUX contre le Permis de Construire d’Interconstruction

Au 10-14 rue Hélène Boucher

Recours gracieux du 7 juin 2022

C’est parti !!!

Un recours GRACIEUX contre le Permis de Construire d’Interconstruction a été déposé en mairie le 07 juin 2022 en présence d’un Huissier de Justice

Ce recours pourra permettre une action en justice au Tribunal Administratif.

Le programme immobilier d’Interconstruction-SCCV-Voisins  prévoit la construction d’un grand immeuble de 40 logements derrière notre petite Eglise.

Il sera d’une hauteur de 13 mètres (hauteur de la Villa aux Fleurs).

Cet immeuble empiétera sur les grands jardins en fond de parcelle et remplacera les habitations du village, un puit authentique et le commerce de Mr Moreira (couvreur). .. pas tout à fait dans l’esprit village que le PLUI décrit.

Visiblement ce projet et d’autres à venir, s’inscrivent dans la ligne de VOISINS #2035 conçue par la mairie et la CASQY.

Lorsque Voisins ne sera plus qu’un axe de transit vers les hypermarchés et la ligne 18 ,il sera trop tard !

Heureusement, avec l’ADHAVE … VOISINS#C’EST MAINTENANT !!

L’Adhave fera en sorte de s’opposer à toute sorte d’aménagements  qui viendrait à dégrader notre environnement, notre bien-vivre ensemble et notre cadre de vie si cher aux vicinois .

PS : Venez rejoindre les nombreux signataires de notre pétition : « Un projet de plus ? C’est un projet de trop !! « 

Venez rejoindre l’association :
Téléchargez le bulletin d’inscription dans la colonne de droite =>                                                                                 

Cimetière des 40 arpents – Suite et fin

Lors de l’audience du 25 mars 2022, la décision du Tribunal Administratif de Versailles, rendue publique le 8 avril 2022 , a donné raison à l’ADHAVE :

« La délibération du 5 mars 2020 par laquelle le conseil communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines a approuvé la révision allégée du plan local d’urbanisme intercommunal est annulée, en tant qu’elle supprime une partie de l’espace paysager protégé du square des 40 Arpents sur la commune de Voisins-le-Bretonneux et qu’elle y institue un emplacement réservé. »

Cette décision conforte l’association dans son positionnement sur le terrain juridique autant que sur le terrain de la communication et met en évidence l’importance de s’entourer de spécialistes.

Le square des 40 arpents va donc redevenir un espace paysager protégé : extrait du projet de modification du PLUi de SQY, disponible sur le site de SQY :  https://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/ :

« Voisins – 40 Arpents – Protéger les espaces paysagers remarquables

Suite à l’abandon du projet de création de cimetière paysager sur ce site, l’emplacement réservé instauré lors de la précédente révision allégée n’a plus lieu d’être. Par ailleurs, il apparaît également pertinent de rétablir la protection supprimée à l’occasion de la précédente révision allégée compte-tenu du caractère paysager du site.

En conséquence, la modification du PLUi supprime l’emplacement réservé et rétablit l’espace paysager protégé. »

Square des 40 arpents, le 18 avril 2022

Assemblée Générale Extraordinaire du 10 mars 2022

L’Assemblée Générale Extraordinaire du 10 mars 2022 a validé les nouveaux statuts de l’ADHAVE et notamment son objet simplifié, qui est de s’opposer aux projets d’urbanisme et autres réalisations susceptibles d’altérer le patrimoine, l’environnement, les espaces verts, les paysages, le cadre ou la qualité de vie des habitants de la commune de Voisins le Bretonneux.

L’ensemble des modifications qui visait d’une part à faciliter l’action de l’association et d’autre part à en moderniser le fonctionnement a été présenté point par point et approuvé à l’unanimité.

Les statuts ont été déposés en préfecture.

Des collectifs à la manœuvre

Deux sujets sont actuellement suivis de près par l’ADHAVE qui relaie les actions en cours. Il s’agit de la menace de fermeture de l’école des 40 arpents au cœur de la résidence de la Bretonnière et la recrudescence d’antennes relais sur la résidence « Villa aux Fleurs ».

L’école des 40 Arpents

Au cœur de la résidence de la Bretonnière, l’école des 40 arpents, menacée de fermeture

Le collectif des 40 Arpents s’oppose à la fermeture de l’école du même nom. Ils ont besoin de votre soutien.

Plus de détails dans le flyer.

Les antennes relais

Assemblée Générale Extraordinaire

La prochaine Assemblée Générale sera une AG Extraordinaire. Elle est organisée le 10 mars 2022. Tous les adhérents ayant cotisé au moins une fois au cours des trois dernières années ont reçu une convocation avec l’ordre du jour et les détails de l’organisation. Les personnes intéressées par l’association peuvent demander les détails au bureau.

Communication de la part du bureau

Nous allons organiser une nouvelle AG dans les semaines à venir afin de garder le contact avec nos adhérents et partager sur les sujets du moment, les actions en cours et les priorités souhaitées.

Compte-tenu des circonstances, nous attendrons le mois de février, le temps d’y voir plus clair concernant cette nouvelle vague « Omicron ».

Mais vous pouvez à tout moment contacter le bureau en envoyant un message à l’adresse contact@adhave.org. Un membre du bureau vous recontactera rapidement.

Sujet d’alerte n°1: Projets d’aménagement rue Hélène Boucher

Nous désirons obtenir de Madame le maire et des aménageurs qu’ils acceptent de se rapprocher de notre association afin d’ouvrir une concertation sur le projet du Centre Village rue Hélène Boucher. Ce projet, tel qu’il se profile et sur la base d’informations avérées pourrait amener à la démolition de huit à neuf propriétés, d’un garage, d’une entreprise de couverture, d’une banque, d’arbres centenaires, d’une flore et d’une faune et du patrimoine de notre ancien village.

Le cœur de village en sursis :
   

La longère classée, avant et après sa démolition :
 

Actuellement, nous attendons la réponse de Madame le maire suite à notre recours contre le permis modificatif concernant la démolition de la longère classée de la Ferme Royer, recours daté du 16 novembre 2021.

Le programme Belle Epoque :

Ce qui s’est passé sur le programme Belle Epoque en dit long sur la stratégie de communication de la mairie.

Depuis, les travaux des projets n’en finissent plus. La circulation des camions est incessante, bloquant nos rues et les grands axes …et ce n’est pas fini !

Pour l’heure, l’Adhave a une mission d’information et d’échanges sur les sujets d’urbanisation dans Voisins et bien sûr du côté de Guyancourt et du plateau de Saclay.

Sur Voisins, visiblement notre maire cherche à démolir/reconstruire en partie au moins, la ville de Voisins, patrimoine ou/et infrastructures compris.

Pourtant les vicinois, les anciens comme les nouveaux propriétaires, revendiquent le droit d’habiter cette « ville à la campagne » qu’ils apprécient et qu’ils regardent avec inquiétude se transformer.

Pour renseigner les vicinois attentifs et inquiets, l’Adhave et le bureau vous tiendront au courant des alertes qui menacent notre commune et qui viendraient mettre en danger notre qualité de vie. Contactez-nous car en ce moment il y a un signal important.

Sujet d’alerte n°2 : les écoles

Signal important : Actuellement, Madame le maire semble très active avec les aménageurs (comprendre « promoteurs ») et les diagnostiqueurs ,ce qui est très inquiétant pour notre patrimoine du Centre-Village, pour le futur de nos écoles de quartier, pour la qualité de notre environnement naturel et enfin pour les dépenses publiques que nous finançons avec nos impôts !

Règle numéro 1 à la mairie : Madame le maire s’exprime en général lorsque les faits et les décisions unilatérales semblent actés.

Voilà donc pourquoi les lecteurs du Vicinois74 du mois de décembre sont passés en quelques lignes de la « Réflexion sur l’EVOLUTION des groupes scolaires » à la Conclusion! : »Le cabinet d’expertise préconise de démolir les groupes scolaires les plus vétustes, ceux des 40 arpents et du Bois de la Garenne, plutôt que de les réhabiliter ».

Un « audit occupationnel technique et financier » d’un cabinet d’expertise lambda a donc tranché et décidé du sort de nos deux écoles, les 40 arpents et le Bois de la Garenne.

Étrange et inquiétant constat du reste: les parents d’élèves du BDG et des 40 arpents viennent donc d’apprendre à leur insu que leurs enfants étaient dans des écoles dites « vétustes » à Voisins…et aucun arrêté préfectoral n’en aurait imposé la fermeture ?

Car transition énergétique oblige, si la principale problématique des écoles demeure les coûts de fonctionnement liés au chauffage électrique, il serait sans doute préférable d’installer des convecteurs de nouvelle génération plutôt que de détruire l’école maternelle et élémentaire de nos enfants. Une pétition des parents d’élèves est disponible sur change.org.

Dans sa présentation orale sur les effectifs des écoles (Conseil de Quartier du CV du 18 novembre 2021), Madame le maire fait état d’un programme immobilier en lieu et place de l’école des 40 arpents …