Du nouveau pour l’ADHAVE

Un nouveau bureau

L’assemblée générale ordinaire du 24 juin 2021 a élu un nouveau bureau pour notre association.

Le nouveau bureau s’est depuis réuni le 12 juillet 2021 et a élu le conseil d’administration de l’association, désormais composé de la manière suivante :

Nathalie MARQUER, est la nouvelle présidente de l’ADHA VE

Gabriel CHRISTOPHEL est vice-président

Thierry COQUEL est trésorier

Franck THOME est secrétaire

De nouveaux statuts

Comme exposé lors de l’AGO du 24 juin 2021, le nouveau bureau va revoir les statuts de l’association afin de rendre indiscutable son intérêt à agir devant un tribunal chaque fois qu’il s’agit d’infléchir les projets immobiliers en cours ou à venir afin qu’ils préservent les intérêts et la qualité de vie des vicinois.

Les buts en particulier vont être simplifiés et se limiter au seul but de protéger les droits des habitants de la commune de Voisins le Bretonneux, dans les domaines liés à l’urbanisme, à l’environnement et à la qualité de vie.

La révision des statuts sera proposée après consultation d’un avocat à l’approbation des adhérents lors d’une assemblée générale extraordinaire qui sera organisée en septembre

Un programme chargé

Parmi les dossiers de la rentrée figurent:

  • Le barreau nord-sud avec le risque qu’il soit ouvert à la circulation automobile en condamnant au passage les arbres remarquables qui se trouvent sur le trajet (programme Belle Epoque au 30 rue Hélène Boucher))
  • Le projet des 10-14 Rue Helene Boucher et la préservation de la placette
  • Le projet Clos Royal (site ferme Royer) au 2 rue Blaise Pascal
  • Les enjeux liés à la ligne 18 et l’enquête publique de la ligne 18 du Grand Paris, comme par exemple le projet de dévoiement de la D91

Les nuisances sonores liées aux avions qui décollent de Toussus-le-Noble. Ici, il s’agit surtout d’être vigilant par rapport aux mesures qui sont entrées en vigueur le 1er juillet 2021 : les vols touristiques des hélicoptères de moins de vingt minutes sont désormais interdits. Les tours de piste des avions les plus bruyants sont, eux, prohibés les week-ends et jours fériés, d’avril à septembre.

Mais l’idée est aussi de s’associer aux initiatives qui visent à réduire, voire à supprimer l’activité de cet aéroport créé il y a plus d’un siècle dans une plaine qui était alors pratiquement déserte. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.